haut fr

L’arrosage

bien arroser ses bonsaïsL’arrosage fait partie de l’entretien de base des bonsaïs. Bien que cela puisse sembler facile, c’est souvent les erreurs d’arrosage qui sont fatales aux bonsaï. Voyons ensemble quelques points élémentaires pour bien arroser.

Pourquoi doit on arroser nos arbres ?

Nos arbres poussent dans des pot à bonsaï ou des pots de culture. Ils ne peuvent donc pas envoyer des racines profondément dans le sol pour capter l’eau pendant une période sèche comme le ferait un arbre en pleine nature. C’est donc à nous de nous assurer que nos arbres soient toujours dans des conditions optimales en leur apportant de l’eau dès que le substrat sèche.

Quand arroser, à quel moment doit-on le faire ?

Nos bonsaï doivent être arrosés quand le substrat s’assèche. C’est à dire que le substrat dans le pot doit alterner des phases humides et sèches. Il est important de laisser le substrat sécher entre deux arrosages pour éviter le pourrissement des racines et des maladies fongiques.

Il n’y a pas de fréquence d’arrosage précise, celle-ci va varier en fonction des saisons et de la météo. Il n’y a pas que la chaleur et le soleil qui dessèchent le substrat de nos bonsaï, le vent est certainement le plus gros danger pour le dessèchement de nos bonsaï. Pensez à bien arroser si il y a du vent, même lorsque les journées sont couvertes et pas très chaudes. Il peut être aussi très intéressant de poser des brise-vent sur le côté de vos étagères.

Comment arroser correctement nos bonsaï ?

L’arrosage doit être effectué avec un arrosoir disposant d’un pommeau fin ou d’une lance d’arrosage.

Pour être efficace, l’arrosage doit être abondant et bien remplir tout le substrat d’eau. Il faut que l’eau coule par les trous de drainage abondamment, et si le substrat commence à être compact et que l’eau a du mal à pénétrer il faut faire plusieurs passages. Si vous pensez que le substrat est trop compact pour bien arroser au centre de la motte même avec plusieurs passages il peut être nécessaire de tremper le pot dans un bassine. Le trempage ne doit pas excéder deux à trois minutes.

La qualité de l’eau d’arrosage :

La meilleure eau pour l’arrosage des bonsaï est l’eau de pluie. Il suffit d’installer un récupérateur sur vos gouttières pour disposer d’une grande quantité d’eau gratuitement toute l’année.

Vous pouvez également arroser avec l’eau du robinet, mais celle-ci est traitée différemment en fonction des régions et seront plus ou moins calcaires ou chlorées ce qui n’est pas très bon pour les arbres. Le chlore de l’eau du robinet peut être supprimé en laissant l’eau décanter dans une cuve pendant quelques heures avant d’arroser.

Attention en été de ne pas arroser avec l’eau qui sort immédiatement du tuyau car celles-ci est parfois brûlante lorsqu’il est au soleil.

L’arrosage en hiver, la saison la plus difficile :

Pendant les périodes de gel prolongé les arbres ne peuvent plus capter d’eau par leurs racines et finissent par mourir de soif. Ce n’est pas le froid qui tue les arbres, mais la sécheresse due au fait que l’eau ne soit plus disponible à l’état liquide. Si les mottes restent gelées plusieurs jours d’affilée faites les dégeler doucement, à la cave par exemple,  et réhydratez vos bonsaï. Attendez ensuite quelques jours avant de les remettre dehors.

La particularité des shohin :

Du fait de la faible taille et profondeur des pots, les shohins nécessitent une surveillance plus importante. Il faut les abriter du vent et en été les arroser plusieurs fois par jour. Pour les mame bonsaï, les shitakusa et les shohins, quand le pot est très petit, il peut être nécessaire de les placer dans un contenant rempli de sable humide afin d’augmenter la réserve d’humidité.

Translate »
X