haut fr

Informations utiles pour la création et l’entretien des bonsai shohin

La catégorie shohin comprend généralement des arbres mesurant jusqu’à 20cm hors pot. Ils sont depuis quelques années de plus en plus populaires au Japon, mais aussi en Europe. Ils représentent un certain idéal du bonsaï : à la fois assez petit pour pouvoir être cultivés dans un espace restreint comme le sont les petits jardins, les balcons ou les terrasses, mais permettant un travail très technique.

Avec les shohins vous n’avez besoins que de quelques mètres carré pour cultiver correctement une collection exceptionnelle.

L’entretien des bonsaï shohin :

 

L’arrosage :

arrosage des bonsai

L’arrosage est un élément clé dans le maintien en bonne santé de vos shohins car le volume de terre contenu dans le pot est des plus limité.

La fertilisation :

engrais et fertilisation

Une bonne fertilisation est importante pour pouvoir pratiquer correctement toutes les techniques de taille et le mochikomi.

La taille :

tailler un bonsai

Taille de structure, taille en vert, tambaho, etc. découvrez ici les différentes techniques de taille et approfondissez vos connaissances.

L’exposition au jardin :

bien exposer ses bonsai

Apprenez à installer vos shohins dans un environnement qui leur permettra de correctement s’épanouir.

Le substrat :

choisir le substrat de ses bonsai

Faites les bons choix de substrat pour les prochains rempotages de vos shohins.

Le rempotage :

rempoter un bonsai

Rempotez pour maitriser la culture de vos arbres ou pour les placer dans le pot idéal en vue d’une exposition.

A suivre bientôt : Ligature et mise en forme

La ligature et les mises en formes peuvent être utilisées pour créer un shohin, l’améliorer ou affiner sa structure.

A venir, fiche sur les espèces les plus courantes en bonsaï shohin :

 

Les conifères :

  • pinus thunbergii – « kuromatsu »
  • pinus densiflora – « akamatsu »
  • pinus pentaphylla – « goyomatsu »
  • juniperus chinensis – « shimpaku »
  • juniperus rigida – « tosho »
  • cryptomeria japonica – « sugi »
  • chamaecyparis obtusa – « hinoki »

Les feuillus :

  • érable buerger – « kaede »
  • acer palmatum – « momiji »
  • trachelospermum asiaticum – « shirimenzakura »
  • fagus crenata – « buna »
  • carpinus coreana – «  »
  • zelkova serrata – « keyaki »

Les arbres à fleur et à fruit :

  • eleagnus umbellata – « gumi »
  • prunus mume – « ume »
  • ilex serrata – «  »
  • callicarpa – «  »
  • pseudocydonia sinencis – « karin »
  • lagerstroemia – « himeshara »
  • chaenomeles speciosa – « chojubai »
  • dyospiros kaki – « persimmon »
  • gardenia – «  »
  • azalée – « satsuki »

Aspects esthétiques et exposition des shohins

Exposer ses shohins :

exposer des bonsai shohin

Apprenez à exposer vos shohins dans les règles de l’art, en disposant correctement vos arbres pour créer un bel ensemble.

Choisir le bon pot :

choisir un pot à bonsai

Taille, forme, couleur et texture ; il existe une grande liberté de choix pour les shohins. Faites les bonnes associations.

Les shitakusa :

shitakusa plante d'accompagnement

Choisissez et associez les plantes d’accompagnement qui conviennent avec vos bonsaï. Ni trop grandes, ni trop exubérantes.

A présent avec toutes ces informations vous disposez des bases nécessaires pour bien prendre soin de vos arbres et pour les exposer convenablement. SI vous souhaitez aller plus loin dans la pratique des bonsaïs shohin nous vous invitons à participer à un stage avec JP HOAREAU ou à l’école avec le maître japonais Hiroyuki TANIBATA. Pour plus d’informations sur les écoles et les stages c’est par ici :

école et stages Shohin Bonsai

Translate »
X