haut fr

Le substrat pour nos bonsaï

akadama substrat bonsaiIl est essentiel dans la culture des shohin et des bonsaïs de toutes tailles. C’est l’un des éléments principaux et le type de substrat doit être parfaitement en accord avec le type de l’espèce et le stade d’avancement de l’arbre.

Nous allons voir ici comment choisir, adapter et réaliser un substrat idéal pour chaque shohin.

 

Comment choisir le bon substrat?

Pour un choix optimisé de votre substrat il vous faudra tenir compte de plusieurs paramètres principaux : le type de l’espèce, le stade d’avancement de l’arbre et le type de région où sont cultivés vos shohins.

L’akadama pour les feuillus :

Les arbres de type feuillus seront généralement cultivés dans la terre dite AKADAMA. L’akadama est extraite au Japon. C’est une terre argileuse recuite et sechée au soleil. On la trouve en plusieurs types de granulométries allant de 1 à 15mm.

Son pouvoir rétenteur assez élevé la rend très interresante pour la rétention des nutriments. Son phénomène de délitement peut etre atténué avec l’ajout de pomice finement tamisée et lavée. Mais dans certains cas, comme sur les arbres avancés, cela permet de faciliter le mochikomi de la plante.

Pour la majeure partie des feuillus nous vous conseillons l’utilisation à 100% akadama et si vous souhaitez faire durer votre substrat dans le cas d’arbres mature un mélange de 70% akadama et 30% pomice est préférable.

Substrat pour genévrier, cryptomeria et cyprès :

Les arbres de type conifères peuvent avoir les même exigences que les feuillus, notamment les genévriers, les cryptoméria et les cyprés qui sont des espèces très gourmandes en eau. Vous pourrez alors appliquer les mêmes choix de substrat que pour les feuillus.

Les pins :

Les arbres de la famille des pinacées sont quand à eux bien à part. Il vous faudra choisir un substrat drainant et favorisant le développement du mycélium. Au japon la terre dite Kiryu zuna (sable de rivière) est très largement utilisée pure pour la culture des pins. Si vos capacités d’arrosage sont limitées vous pourrez alors faire un mélange plus rétenteur de type 80% Kiryu et 20% akadama ; il est possible d’aller jusqu’à 30%.

Les azalées satsuki :

Les arbres de type azalée ou « satsuki » seront quant à elles cultivées exclusivement dans la terre de kanuma extraite elle aussi au japon dans la région qui porte le même nom. Ce type de substrat est destiné aux plantes acidophiles telles que les azalées, les stewartia et voir même les érables ou vous pourrez incorporer 20% de kanuma au substrat de base.

 

Comment choisir et utiliser les bonnes granulométries?

La majeur partie des substrat japonais sont proposés en trois granulométries, pour faire simple nous les nommerons de la manière suivante : petit, moyen, gros.

Il est important de toujours tenir compte de l’avancement de l’arbre et du résultat souhaité car le choix du substrat aura un fort impact sur vos travaux et leurs résultats. Pour la construction de vos shohins : du nébari, la cicatrisation des plaies, la construction des branches charpentières il vous faudra utiliser des substrat de grain moyen à gros. Pour  la construction des branches secondaires, l’évasement du nebari et la préparation à la structure tertiaire, il vous faudra privilégier les substrats à grain moyen. Et pour les arbres matures en cours d’affinement et afin d’atteindre le si précieux mochikomi il sera indispensable de passer sur des substrats à grain fin surtout dans le cas des feuillus.

Attention tout de même, nous vous conseillons de toujours mettre une fine couche de grains moyen dans le fond du pot car c’est dans cette zone de la poterie que l’humidité est la plus importante.

 

Le charbon mais est il vraiment utile?

Beaucoup de bonsaïka se posent la question de l’utilité du charbon dans nos substrats. Si ici en France ou en Europe il est généralement peu utilisé, au Japon il est très largement mélangé dans les substrat lors du rempotage. Sa propriété principale est l’absorption des matières organiques, ou nitrates, et de ce fait il est un allié précieux contre le développement des maladies fongiques du sol.

Attention : dans le cas des charbons de bois pour barbecue achetés dans le commerce nous vous conseillons de le concasser, de le laver et de le laisser à l’air libre pendant 1 mois avant utilisation car ce type de produit contient des matières volatiles.

 

 

 

Translate »
X