haut fr

Stage avec Hiroyuki Tanibata

Apprendre le bonsaï avec un maître japonais est une expérience unique. Notre association, en partenariat avec le groupe Kazoku, a organisé la venue de Hiroyuki Tanibata sensei ce printemps  près de Lyon. Pendant six jours il a partagé son savoir, son énergie et aidé chacun dans le travail de ses arbres. C’est une occasion unique et très enrichissante d’apprendre le bonsaï.

apprendre le bonsai avec un maitre japonais en France

L’atelier ouvert le week-end :

Dès son arrivée Hiroyuki Tanibata a passé le week-end avec les participants de l’atelier ouvert au public. Tous ont pu apporter leurs arbres et les travailler avec le maître. On retrouve le principe de tous les ateliers classiques, mais cet enseignement si il est suivi sur plusieurs années compose un cursus de qualité pour se former au bonsaï. Toutes les techniques sont passées en revue, expliquées et mises en pratique en fonction des arbres apportés par les participants.

japan shohin bonsai

Tanibata sensei est un maître connu pour sa bonne humeur, son sens de l’humour et la qualité de ses arbres. L’ambiance est décontractée et le travail avance vite. Il donne autant d’informations que nécessaire pour que l’on puisse comprendre et ré-appliquer ce qu’il nous enseigne.

cours sur les présentations de shohin

Leçon sur les présentations de shohin

Contrairement à ce que l’on voit souvent en Europe il ne fait pas de transformations spectaculaires sur les arbres, mais il travail comme dans sa pépinière en réalisant des successions de petites étapes sur les arbres. Chaque arbre reçoit ainsi le travail dont il avait besoin pour bien avancer dans son futur de bonsaï. Ce n’est pas spectaculaire mais ça permet de faire avancer les arbres sûrement vers leur aboutissement. Sur une journée on peut donc observer plusieurs techniques et petits travaux à appliquer à nos arbres.

photo de groupe le dimache soir

photo de groupe le dimache soir

Le stage avec le groupe Kazoku :

Nous avons passé quatre jours complets à travailler nos arbres avec le maître. Il a senti la cohésion du groupe et il a apprécié la qualité des arbres que chacun a apporté à travailler. Il y avait de tout : des shohins japonais jusqu’aux yamadoris collectés en Europe.

C’est comme le bonsaï au Japon!
Hiroyuki TANIBATA

groupe kazoku et hiroyuki tanibata

Groupe Kazoku et Hiroyuki Tanibata

Pendant ces quatre jours il y a eu de très beaux arbres travaillés, nous avons pu voir pas mal de techniques mises en œuvre et poser plein de questions assez pointues sur la culture des espèces japonaises.

Rempotage technique d’un juniperus sabina :

On a rempoté un juniperus sabina en réduisant drastiquement la hauteur de ses racines en les fendant puis en les enroulant dans le pot. Cette technique avait été montrée par Kimura dans un France Bonsai, et bien on l’a fait aussi. Vous aurez un article détaillé là-dessus prochainement car ça vaut vraiment le coup de voir cet arbre passer de son énorme pot en plastique de prélèvement à son pot définitif.

rempotage sabina demelage rempotage sabina racine fendue pendant le stage rempotage sabina rafiat des racines rempotage sabina pliage des racines rempotage sabina fixation dans le pot

Réduction d’un prunus mume en kifu :

Parfois on se pose la question de savoir si il faut couper ou pas, et bien avec Tanibata sensei on est vite renseigné quand il voit notre arbre. Il fallait couper toute la cime pour faire un arbre de dimension kifu. Les bois morts ont été retravaillés par endroit, il faut les laisser se patiner. Il a à présent des dimensions exceptionnelles et il ne reste plus qu’à lui faire faire un beau pot sur mesure.

prunus mume avant prunus mume après

Nous avons pu voir des dizaines d’autres choses pendant ces quatre jours comme :

  • Rempotage et changement d’inclinaison sur un pin zuisho
  • Technique de taille des pins noir yatsubusa
  • Effeuillage des palmatum

Mais il faudra attendre d’autres articles pour en profiter.

 

rempotage d'un gros pin semi-cascade

 

rempotage de pin

 

taille du stewartia

 

mise en forme juniperus

Je vous ai mis encore quelques belles photos pour le plaisir des yeux et je vous dis,
à bientôt sur Bonsai Shohin

 

10 Responses to Stage avec Hiroyuki Tanibata

  1. pierre 10/04/2016 at 13:39 #

    Très bon article Guillaume !

    • Guillaume BILLAUD 10/04/2016 at 20:01 #

      Merci Pierre,
      On a passé un bon moment lors de cet atelier. Faudra renouveler ça!

  2. Véronique E. 10/04/2016 at 19:59 #

    Très très chouette , j attends avec impatience les autres articles….. merci

    • Guillaume BILLAUD 10/04/2016 at 20:02 #

      Bientôt ^^

  3. Lionel K 11/04/2016 at 18:13 #

    Merci pour le partage de cette belle expérience…a renouveler ! ; )

    • Guillaume BILLAUD 12/04/2016 at 08:11 #

      Merci Lionel

  4. godderis 12/04/2016 at 08:10 #

    Oui, un bel article sur une semaine de rêve…du travail du travail dans un bon groupe !!

    • Guillaume BILLAUD 12/04/2016 at 08:12 #

      Merci Guillaume,
      On a effectivement passé une bonne semaine à travailler sur les arbres. Et quels arbres !

  5. Muriel 22/04/2016 at 09:29 #

    Merci pour l’article qui permet de se remémorer ces excellents moments passés avec le maître et les autres participants. Et merci à Bonsai Shohin d’avoir organisé sa venue et de nous en faire profiter. J’en suis encore toute émue…

  6. patrice 26/04/2016 at 14:07 #

    Que de bons souvenirs

Laisser un commentaire

Translate »
X