haut fr

Réalisation d’un ishizuki avec un pin noir shohin

Qu’est-ce qu’un ishizuki?

Il peut etre défini comme une plantation sur roche comportant un ou plusieurs arbres.

L’ishizuki peut représenter un échantillon de nature tel qu’un paysage de montagne ou de bord de mer. Lorsqu’il est constitué de plusieurs arbres, la pierre devient le tronc et les arbres deviennent les branches avec leurs ramifications.

Ces deux interprétations sont possible, dans tout les cas il faudra veiller à trouver la meilleur harmonie au sein de la composition.

Création d’un ishizuki avec un shohin :

Le choix de la pierre :

Dans le cas present nous utilisons une pierre japonaise « ibigawa ». Ce genre de pierre convient parfaitement à ce genre de plantation du fait de ses infractuosités permettant le placement des arbres, et son mouvement intérresant. De plus la teinte foncée de la pierre convient parfaitement à la mise en valeur des plantes.

Une pierre trop claire ne convient pas car celle-ci attirerai trop le regard de l’observateur au détriment de la composition dans son ensemble.

pierre pour ishizuki

1ère étape : la pose des fils d’ancrage

Après avoir décider de l’emplacement des plantes il nous faut poser les fil d’encrage dans les infractuosité, pour ce faire j’utilise un bout de fil d’alu et une patte  de type quicksteel  qui une foit bien malaxé devient dur comme la pierre et de ce fait emprisonne le fil dans l’infactuosité de la pierre

Ce procédé est simple et rapide et viable dans le temps car au bout de 6 mois à 1 an la plante collonise la pierre.

fixer le fil sur la pierre a ishizuki

2ème étape : placement de l’arbre principale :

Dans ce cas présent nous utilisons un pin noir japonais ou pinus thumbergi.

Cet arbre de style semie cascade s’accorde parfaitement à l’association de la pierre, il procurera un sentiment de bord de falaise surplombant l’océan.

pin thunberg sur roche

3ème étape : mise en place et substrat

pour la mise en place de l’arbre et sont substrat il vous faudra au préalable faire un cordon de terre de KETO afin de créé une poche pour recevoir le substrtat et l’arbre.

Dans ce cas nous utilisons la terre de Kiryuzuna pour le pin.

Une fois l’implantation terminer et l’arbre arroser copieusement, nous reconvrons la terre de KETO de mousse afin de donner un aspect naturel à la composition.

keto sur roche pour ishizuki

4ème étape : mise en place de l’arbre secondaire et des plantes d’accompagnement

Dans cet étape nous continuons la mise en oeuvre de la composition par l’ajout d’un arbre secondaire de type fruitier dans ce cas « Malus sieboldii » qui donnera vie à la composition avec un changement de couleur, une floraison et une fructification, cela permet de pouvoir exposer la composition à différente période de l’année et de donner à l’observateur une indication quand à la saison.

arbre secondaire ishizuki

Nous ajoutons également des fougères japonaise et différente plante d’accompagnement.

Il faut toujour garder à l’esprit qu’une proportion précise doit est respecter entre la pierre, l’arbre principale et secondaire ainsi que les plantes qu’il l’accomlpagnent.

 

Vue de la composition avant la pose finale des mousses.

finalisation plantation sur roche

Après une matinée de travail le résultat final :

pin noir shohin ishizuki

La composition doit maintenant prendre de la patine, les plantes et mousses coloniseront naturellement la roche pour donner encore plus cette sensation d’échantillon de la nature….

Merci de votre attention et à très bientôt sur SHOHIN BONSAI.

4 Responses to Réalisation d’un ishizuki avec un pin noir shohin

  1. Gilthom 30/01/2016 at 16:44 #

    Magnifique composition mais il serait intéressant de trouver un pot de type suiban pour éviter d’avoir la pierre directement sur la tablette, non ?

  2. ben 30/01/2016 at 17:52 #

    Top votre travail!bravo pour votre site et je dit m…e pour cette belle aventure…

Laisser un commentaire

Translate »
X